Stage en Macédoine : un début prometteur…

Voila déjà 3 semaines que je suis arrivé en Macédoine. Ici, le rythme est intense. En l'espace de 3 jours seulement, nous avons :

  • manipulé des serpents
  • trouvé une mine antipersonnel
  • aidé à éteindre un départ de feu
  • été invités à boire un thé avec un moine orthodoxe
  • relevé des pièges photos sur des sites où sont passés avant nous
    Martre, Renard, Blaireau, Chat forestier, Loup, Ours 
    ou encore... Lynx !

Nous avons vécu bien d'autres expériences insolites et riches en émotion que je m’efforce de noter dans un Carnet de bord rempli quotidiennement. Le voyage s'est passé sans encombre, nous sommes arrivés à Skopje 3 jours après le départ. Nous avons passé la première nuit sous tente, en Italie, près de la frontière avec la Slovénie. Pour la deuxième nuit, nous avons choisi la simplicité en dormant dans un petit hôtel au Monténégro après une longue journée de route sur les magnifiques petites routes slovènes (ce qui nous a permis d'économiser les 15 € de vignette pour entrer sur l'autoroute) et sur les autoroutes quasi-désertes de Croatie. Le troisième jour, nous avons allongé notre pause de midi en Albanie pour faire quelques images (les 2 premières ci-dessous).

 

Nous avons passé notre première nuit en Macédoine dans une auberge de jeunesse et nous nous sommes installés dans notre appartement (un peu vieillot mais pas cher), le lendemain, 18 avril. Après une présentation en anglais de notre parcours aux 18 salariés de l'association, nous avons passé 3 jours au bureau afin de régler quelques détails administratifs, faire installer internet dans l'appartement et se procurer une carte SIM locale (3,25 € pour un mois de forfait avec 3G). Puis nous avons commencé le terrain : 2 jours d'ornithologie dans le sud du pays (photos 3 à 8) avec arrêt sur la route du retour dans un village accueillant de nombreux couples de Faucons crécerellettes fraîchement revenus de migration (photos 9 & 10).

 

Dimanche 26, nous avons participé à un camp de prospection avec une trentaine d'étudiants en biologie et quelques salariés de la MES dans une steppe semi-désertique. Tout juste le temps de faire une lessive et nous sommes partis pour Mavrovo, un Parc National à l'ouest du pays. C'est là qu'est effectué un suivi de la population de Lynx, mon sujet de stage (pour en savoir +). 3 jours durant, nous avons crapahuté dans les montagnes pour aller relever la soixantaine de pièges photos installés dans le massif. Quel bonheur de voir s'afficher sur l'écran de l'ordinateur une photo de ce félin emblématique prise à l'endroit même où nous sommes quelques jours auparavant ! Le tout dans des paysages splendides avec de la neige sur les sommets, de nombreuses rivières et cascades (photo 11). Nous avons ensuite enchaînés avec une prospection reptiles à l'est du pays, dans les collines surplombant les rizières de Kočani (photos 12 à 15). 

 

Cette semaine, je suis retourné relever les pièges photos à Mavrovo. Sur un sentier, un spécialiste du Lynx qui m'accompagnait a bien failli poser le pied sur une Vipère ammodyte (photo 16), qui porte une "corne" caractéristique.

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0